le pollen

Le pollen en Nouvelle Calédonie est étroitement lié à la diversité de la flore. Cette dernière est très spécifique. Effectivement, il est important de savoir que plus de 36 000 espèces de plantes sont endémiques au territoire de la Nouvelle Calédonie.

Bien entendu, nos ruches sont placées de telle sorte que la production bénéficie de cette spécificité exceptionnelle.

La couleur du pollen va de quelques pelotes bleues à des rouges en passant par des orangées de toutes les nuances. Vous ne trouverez pas chez nous de pollen uniflore. En effet, les grandes cultures sont très rares, qui plus est nous n’y plaçons pas de ruches.

Notre miel répond à des critères plus stricts que ne l’exige le cahier des charges des cultures biologiques.

Vertus et bienfaits du pollen

Chez les enfants, le pollen provoque une accélération de la croissance et il est particulièrement recommandé aux enfants anémiés.

Chez les femmes atteintes de constipation chronique, le Pollen s’emploie comme régulateur intestinal. De ce fait, il est conseillé dans le cas de diarrhées persistantes, de constipations tenaces ou de colites avec anomalies de la flore intestinale. Le Pollen donne souvent des résultats spectaculaires.

Pour tous, le Pollen a une action équilibrante sur le système nerveux. Celle-ci est particulièrement évidente dans les cas de dépression nerveuse, insomnie, diminution de la puissance sexuelle, surmenage physique ou psychique, vieillesse précoce et traitements l’amaigrissements (pour palier à la carence vitaminique).

Pour les convalescents, le Pollen amène une reprise de poids, de forces et de plus un euphorisant notoire. Enfin, il ne faut pas oublier que le Pollen contient de grandes quantités de carotène (2 fois plus que dans les carottes rouges). Pour terminer, le Pollen est utilisé avec succès dans les traitements contre la chute des cheveux.

Mode d’emploi

Une cuillerée à soupe tous les matins à jeun, soit à mâcher, soit à mélanger avec un peu d’eau, de miel ou dans un yaourt.

Pour un enfant, la moitié d’une cuillerée à soupe est suffisante.

Aucune précaution particulière n’est à prendre. Il est à noter que parmi les nombreux sujets ayant consommé du Pollen pendant de longues périodes, aucun n’a jamais présenté de signes d’intolérance.

Sources documentaires Professeur Rémy Chauvin (France) – Pierre-Jean Prost, ingénieur agronome (France)- Alain Caillas, ingénieur agronome (France).


Nous ne commercialisons plus ce produit. Merci pour votre compréhension.