La cire d’abeille est une longue histoire avec les apiculteurs. Ce n’est que dans l’apiculture moderne, avec l’apparition des ruches à cadre où l’apiculteur installe sur des fils de fer des plaques de cire gaufrée, que le travail de la cire est simplifié, notamment grâce aux grosses chaudières inox puis au cérificateur.

Cette cire est souvent le produit de la transformation des cires récupérées lors des extractions.

Origine de la cire

Avant le 19ème siècle, la cire était utilisée pour les bougies bien sûr. Cependant l’église catholique avait un système de préemption qui ne permettait même pas à la noblesse ayant des ruches sur son territoire, d’en jouir. Et ceci pour toute l’Europe sous son influence. Notons que nous devons à ce même clergé la connaissance de la vie des abeilles.

Les ruches sont souvent sous le contrôle des abbayes en Europe continentale autant qu’en Angleterre.

Apiculture en Nouvelle-Calédonie

En Nouvelle Calédonie, le même schéma est présent au début de la colonisation en 1848-1875. A compter de ce moment, on trouve du miel dans la nature :il provient des essaimages des ruches des missions. La récolte par les premiers colons libres (de l’administration pénitentiaire) et aussi par les Mélanésiens très adroits dans ce sport, fait entrer le miel dans l’alimentation.

Ce miel dit « sauvage » est très répandu dans les forêts et les savanes. Le climat a été et est la cause de beaucoup d’essaimage. En effet, la douceur de celui-ci permet aux colonies d’abeilles de très bien vivre dans les arbres ou contre un rocher.

Jean Luc Chanier a très tôt essayé et réussi à recycler la cire d’abeilles. A l’exception des pains de cire revendus à des artisans ou la confection de plaques pour cadres de ruche, il n’y avait pas d’autre utilisation. En utilisant les moules Ickowicz, puis en créant ses propres modèles, Jean Luc Chanier a su créer une petite activité artisanale qu’il a vendue en décembre 1997. Par suite, l’acheteur de l’entreprise artisanale vend ses bougies à des revendeurs sur les marchés.

De nos jours, la cire est utilisée dans de nombreux domaines allant de la menuiserie à la cosmétique. De plus, dans l’émergence d’une consommation écoresponsable, de nombreuses personnes cherchent à remplacer le film alimentaire par des Bee’s wrap (tissu imprégné de cire).


Au domaine, vous pouvez trouver des pains de cire ou plaques de cire pour vos différentes activités.